Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player. Get Adobe Flash player


Le Jeudi 23 Novembre 2017 - Vous êtes ici : Accueil Actualité Actualité de l'athlétisme Bilan de la participation marocaine à Daegu: Réunion d'évaluation du comité Directeur de la FRMA
Bilan de la participation marocaine à Daegu: Réunion d'évaluation du comité Directeur de la FRMA

L'évaluation du bilan de la participation marocaine aux Mondiaux d'Athlétisme de Daegu en Corée du sud (27 août-4 septembre), a été au centre d'une réunion du Comité Directeur de la Fédération Royale Marocaine d'Athlétisme (FRMA), vendredi, à Rabat.

Lors de cette réunion, tenue sous la présidence de M. Abdeslam Ahizoune, président de la FRMA, en présence du coordinateur et des membres de la commission technique nationale ainsi que des responsables du service de planification, de programmation et d'organisation des compétitions, un exposé a été présenté par le coordinateur de la commission technique, M. Abdelkader Kada, sur les résultats des athlètes marocains aux mondiaux coréens, indique un communiqué de la Fédération.
Ainsi, il a été établi que le Maroc avait pris part à ce rendez-vous mondial avec un contingent de 19 athlètes hommes et dames, dont 11 ont pu atteindre les phases finales de leurs épreuves respectives et ce, y compris les 5 marathoniens qualifiés directement pour la finale.
Trois athlètes ont échoué au pied du podium, à savoir Abderrahime Bouramdane (marathon), Btissam Lakhouad (1500 m) et Yahya Berrabah (longueur), alors que deux autres ont terminé respectivement 5è et 6è du concours du 1500 m (Abdalaati Iguider et Mohamed Moustaoui). Les deux derniers finalistes s'étaient classés dans l'ordre 8è et 9è du 3000 m steeple (Hanane Ouhaddou et Hamid Ezzine).
De surcroît, l'exposé fait état de la qualification de quatre athlètes marocains aux demi-finales, dont une première sur le 100 m par l'intermédiaire d'Aziz Ouhadi, en plus de la 3è place de la sélection marocaine de marathon à la Coupe du monde par équipe, derrière le Kenya et le Japon, synonyme de médaille de bronze (NDLR :cette médaille n'est pas prise en compte dans le tableau des médailles).
Au classement général par points, le Maroc a pris la 17è loge sur les 200 pays participants, avec un total de 23 points, terminant à la tête du classement des pays arabes et au 4è rang à l'échelon africain.
Quant au classement par médailles, le Maroc est pour la deuxième fois d'affilée, sorti bredouille de ces mondiaux comme en 2009 à Berlin, tandis que 33 pays se sont adjugés les 141 médailles en jeu.
Les Etats Unis ont dominé les débats avec une récolte de 25 médailles et 251 points (12 or, 8 argent, 5 bronze), devant la Russie qui a engrangé 19 médailles et 201 points (9 or, 4 argent, 6 bronze), alors que le Kenya s'est emparé de la 3è place grâce à une moisson de 17 médailles et 174 points (7 or, 6 argent, 4 bronze).
Deux pays arabes seulement sont montés sur le podium à Daegu en remportant l'argent du 800 m hommes (Soudan) et du 3000 m steeple dames (Tunisie).
Après discussion et analyse du bilan de la participation marocaine aux championnats du monde de Daegu, les membres ont loué les efforts déployés par les athlètes, chacun dans sa spécialité, qui avaient affaire à des athlètes de renommée mondiale, a souligné le communiqué, relevant que les résultats auraient pu être meilleurs sans l'échec inattendu de certains athlètes qui représentaient de grands espoirs pour remporter des médailles en plus de la malchance.
Même si le programme conventionnel de mise à niveau est toujours en cours, ajoute le communiqué, les membres ont souligné les efforts encourageants fournis lors de ces mondiaux, permettant au Royaume de prendre la 17è place (classement général par points), ce qui promet de meilleurs résultats à l'avenir.
Les membres ont insisté sur l'obligation de mettre en place un programme d'entrainement et de concentration bien ficelé par la commission technique nationale, dans le cadre de la préparation des athlètes de haut niveau à même de garantir au Maroc d'occuper les premières places lors des prochains rendez-vous, notamment les JO de Londres 2012.
S'agissant du programme annuel des compétitions (saison 2011-12), les membres du comité ont débattu du projet réalisé par une commission ad hoc désignée par le comité à la lumière des propositions et des recommandations des conseillers techniques de la Fédération, poursuit le communiqué.
Visant l'élargissement de la base des pratiquants de l'athlétisme au Maroc, ce programme se distingue par l'intensification des compétitions, tant pour le Cross country que pour l'athlétisme, s'élevant ainsi à 146 au lieu de 129, réparties selon les régions, les meetings fédéraux, les championnats nationaux, la finale de la Coupe du Trône et de la Coupe des jeunes.
En application de l'article 11 du statut de la FRMA, le comité directeur a adopté le projet des nouveaux critères de classement des clubs nationaux, s'inspirant en cela des attentes et orientations des clubs et ligues régionales.

Les membres du Comité Directeur ont également adopté lors de cette réunion le projet fixant le minima des consécrations, conclut le communiqué.

 

PARTENAIRES & SPONSORS

AGENDA

Aucun événement




Copyright © 2012 Fédération Royale Marocaine d'Athlétisme - FRMA - Tous droits réservés | Développé par RIBATIS